L'Arche en Suisse

Les débuts

En 1974, Lanza prend la parole à l’Université de Neuchâtel puis à Lausanne au Centre Martin Luther King. Pour la première fois les deux couples qui fonderont la Communauté de Chambrelien nouent des contacts avec quelques fidèles amis de Lanza, personnes qui mènent des réflexions critiques, mais par ailleurs bien engagées dans une vie professionnelle définie. Les deux couples sont en quête d’un cadre de vie qui s’inscrit dans le courant de Taizé (spiritualité œcuménique, vie simple, lutte pour la justice…) et prêts à mettre leurs énergies dans la fondation d’une forme de vie alternative. Ils seront, un peu plus tard, aux côtés de Lanza lors de la manifestation contre le surgénérateur nucléaire de Malville.
Outre la vie en communauté d’étudiants – d’abord en ville de Neuchâtel –les deux couples prennent part à la création de deux groupes militants : le GEAN, (Groupe Ecologique Antinucléaire Neuchâtelois) et le Groupe Non-Violent de Neuchâtel. Les amis de Lanza n’en font pas directement partie : ils habitent d’autres cantons ou sont préoccupés par une recherche plus individuelle. Le 4 septembre 1976, Lanza, soucieux de l’unité du mouvement, écrit sa préoccupation aux nouveaux Amis. Suite à cette impulsion, quelques rencontres informelles et amicales ont lieu entre les anciens et les modernes, mais rien qui ne mène à un groupe structuré d’Amis à ce moment-là.

Fondation de la Communauté de Chambrelien

Après un an de vie à deux couples en ville de Neuchâtel, c’est un appartement dans une ferme, à Malvilliers (Val-de-Ruz), qui permet aux citadins de s’initierau semis des carottes…Puis, en1978,les deux couples achètent une vieille ferme à Chambrelien avec 5 hectares de terre, toujours dans le Canton de Neuchâtel. Les inspirations de la vie commune s’inscriventdans les trois expériences communautaires de Taizé, de l’Arche et des Réseaux Espérance.
En 1980 Lanza visite la Communauté de Chambrelien, y rencontre les Amis de l’Arche de la région et prend la parole dans une tournée de conférences et à la Radio suisse romande. Dans les 20 ans qui suivent, la communauté s’agrandit jusqu’à 5 familles, 3 maisons d’habitations et 15 hectares de terre. De nombreux stagiaires y séjournent des temps plus ou moins longs pour s’initier à l’agriculture biologique, à la vie communautaire et aux autres valeurs de non-violence.

Des membres de la Communauté de Chambrelien s’engagent de diverses manières au sein de l’Arche francophone. Des échanges fréquents ont lieu avec les Communautés de l’Arche, notamment avec St Antoine, des amitiés profondes se créent. Progressivement ces activités et contacts amènent à la création d’un groupe plus structuré d’Amis de l’Arche-Suisse.

En Suisse, la Communauté de Chambrelien est proche des Communautés de Grandchamp, du Cénacle, de la Communauté Don Camillo, toutes enracinées dans le christianisme. A Chambrelien, outre l’exploitation professionnelle agricole, sont créés par la suite une entreprise de production et vente de graines biologiques, une institution d’accueil de personnes en difficultés et un jardin d’enfants d’inspiration pédagogique Rudolf Steiner.

Et maintenant…

Suite aux réformes de structures que l’Arche mène dès 2005, la communauté de Chambrelien devient Maison communautaire de l’Arche en 2009. Aujourd’hui les deux couples d’origine, actifs mais maintenant à la retraite, composent l’Arche de Chambrelien avec le couple de l’agriculteur et de la jardinière d’enfants, qui les ont rejoints en 1994, après s’être connus à l’Arche de Bonnecombe et avoir participé activement à un nouveau regroupement de jeunes Amis suisses de la région Berne-Fribourg. Leurs quatre enfants, jeunes adultes en formation, sont encore souvent au sein de la famille. L’agriculture est un point fort dans la vie communautaire : des apprentis se forment dans le jardin potager self-service (ouvert aux clients dans une optique de circuit local) et participent à la bonne marche de production de graines, de cultures céréalières et autres grandes cultures. La communauté reste attentive à l’accueil de personnes confrontées à diverses difficultés sociales, par exemple dans le domaine des requérants d’asile. Des colocataires étudiants occupent pour l’instant deux appartements disponibles si un éventuel projet de développement communautaire ou autre surgissait...

Les Amis de l’Arche suisse se rencontrent à Chambrelien à la St Jean ou à d’autres moments quelques fois par année pour y partager certains temps de rencontre et de prière. Des Amis suisses à Chambrelien ou ailleurs, notamment à Zurich, à Bienne, à Genève et au Tessin, sont actifs dans la Communauté de l’Arche francophone ou internationale en participant à des Commissions de l’Arche ou en représentant l’Arche, par exemple au sein de l’association Eglise et Paix. En Suisse, ils participent à des actions et manifestations pour le climat ou autres dans le sens des valeurs de l’Arche.

flayssiere

La Flayssière

photo de l'Arche de Saint-Antoine

Saint-Antoine L'Abbaye

la Borie Noble

La Borie Noble

Arche francophone

Arche francophone

Friedenshof

L'Arche en Allemagne

Arche au Brésil

L'Arche au Brésil

Arche hispanophone

L'Arche hispanophone


L'Arche en Italie

SOAR

School of All Relations

En ce moment

07 Juil 2021 Festival du changement

Espace membres